« Rouler en voiture électrique, ça coûte cher. »
Vraiment ? Pas si sûr !

On ne compte plus les fausses idées reçues au sujet des voitures électriques, ou même de la mobilité électrique en général. C’est pourquoi il nous a semblé bon de remettre l’église au milieu du village, ou les compteurs à zéro, en réalisant un comparatif simple du coût d’utilisation d’une voiture électrique par rapport à une voiture thermique.

Cette analyse du coût d’utilisation prend en compte deux postes de dépenses évidents : le coût annuel de la consommation (le carburant pour une voiture thermique, l’électricité pour une voiture électrique) et le coût annuel des entretiens.

 

Installer une borne de recharge à votre entreprise ou à votre domicile, c’est vous assurer un contrôle total de votre budget.

« Tu as vu le prix du kWh si tu dois recharger à une borne rapide ? » ou « On ne sait jamais combien on paye au kWh ! » ne sont que deux exemples des observations que l’on peut entendre en public. Et, pour le coup, ces personnes n’ont pas tort. Hormis si elles fonctionnent avec le badge de Mobilize, auquel cas le prix est toujours fixe et connu à l’avance, quelle que soit la borne de recharge publique qu’elles utilisent.

Ces contrariétés bien légitimes peuvent cependant être facilement évitées : il suffit de faire installer une borne de recharge sur votre lieu de travail (si cela vous concerne) ou à votre domicile. Bref, à un endroit dont vous connaissez et gérez le contrat d’électricité, et ne payez donc pas de suppléments à des tiers chez qui vous ou vos collaborateurs iriez acheter l’électricité pour recharger votre véhicule.

Partant de cet avantage incontestable de posséder une ou plusieurs bornes, nous avons réalisé un comparatif le plus objectif possible, voire même pessimiste, afin que les résultats soient indiscutables. Nous avons donc basé notre comparatif sur un coût de l’électricité, tout compris, de 0,35€/kWh*. Nul doute que beaucoup de particuliers paient bien moins cher que cela, sans parler des sociétés dont les contrats sont logiquement plus avantageux en tant que plus gros consommateurs.

 » Mon voisin m’a dit que ça lui coûtait 75€ pour rouler 100km, avec sa voiture électrique. « 

Venons-en donc aux faits et aux chiffres, en commençant par le premier poste de dépenses : le coût annuel lié à la consommation du véhicule.

Au moment de ce comparatif, le prix du diesel est de 1,85€/L** et le prix de l’essence de 1,70€/L**.

Compte tenu d’une consommation moyenne de 20kWh/100km pour les voitures électriques, de 6L/100km pour les voitures diesel*** et de 7L/100km pour les voitures essence, nous arrivons à une économie annuelle**** en faveur des voitures électriques de 615€/an par rapport aux voitures diesel, et de 735€/an par rapport aux voitures essence !

Et vous savez le meilleur ? C’est que cette économie part du principe que toute l’électricité nécessaire à la recharge de votre voiture provient du réseau électrique. Or, si vous possédez des panneaux photovoltaïques, vous allez pouvoir valoriser votre production renouvelable et favoriser l’autoconsommation. Auquel cas la recharge de votre véhicule ne vous coûtera rien ! Une valorisation de votre production renouvelable et de l’autoconsommation qui est d’ailleurs possible grâce à certaines des bornes proposées par Mobilize Power Solutions, disposant de l’option d’optimisation solaire incluse dans ces bornes intelligentes.

Contrairement à la pensée populaire, rouler en électrique ne coûte pas cher. C’est même tout le contraire !

Pas encore convaincu.e ? Penchons-nous alors sur les frais d’entretien annuels de votre véhicule. Pas de courroie de distribution, pas de boite de vitesse, pas d’embrayage, pas de vidanges, pas de bougies, une mécanique nettement simplifiée…La voiture électrique vous permet d’éviter bien des tracas. Si bien que la différence entre le coût d’entretien d’une voiture électrique et celui d’une voiture thermique est estimée à 30%, en faveur bien sûr de la voiture électrique. Cela représente pour vous une économie annuelle de plusieurs centaines d’euros…et vous aide à comprendre pourquoi les concessionnaires ne se réjouissent pas tellement de l’arrivée des voitures électriques.

Contrairement à la pensée populaire, rouler en électrique n’est donc pas réservé aux riches. C’est même un des arguments principaux au passage à la mobilité écologique, comme l’illustre une récente étude menée auprès de 25.000 conducteurs électriques, dont il ressort que les trois arguments principaux justifiant leur passage à la mobilité électrique sont :

  1. Le coût d’utilisation réduit
  2. La cause environnementale (87% affirmant que l’impact écologique a influencé leur choix)
  3. La fiscalité avec d’une part les réductions fiscales et d’autre part la crainte de futures taxes sur les moteurs à combustion.

N’oublions pas deux derniers arguments qui finiront de vous convaincre : premièrement, le prix des véhicules électriques qui ne fait que baisser (même s’il reste encore élevé en 2024) du fait de la concurrence croissante entre les marques automobiles et de leurs économies d’échelle à mesure que le marché grandit. Et deuxièmement (c’est d’ailleurs le troisième argument relevé par l’étude ayant sondé les conducteurs électriques), les déductions fiscales en faveur des véhicules électriques et les taxes à l’achat d’une voiture polluantes.

Des véhicules électriques de moins en moins chers, une économie sur votre consommation de minimum 600€/an (voitures diesel) et 700€/an (voitures essence), un gain annuel de quelque 200€ sur vos entretiens, des avantages fiscaux non-négligeables…Vous pouvez mettre votre calculatrice et les idées reçues au placard : il n’y a pas que l’avenir qui est électrique, vos économies aussi !

 

* prix moyen communiqué par l’Écho pour le mois de février 2024.

** prix de référence pour le mois de février 2024.

*** consommation optimiste car inférieure à la moyenne de 6,2L/100km communiquée par la Febiac.

**** économie annuelle basée sur un kilométrage annuel de 15.000 km.

 

Nos solutions vous intéressent ? Contactez-nous!